Prise de décision éthique face au COVID-19 pour travailleurs sociaux

Prise de décision éthique face au COVID-19 pour travailleurs sociaux

7 avril 2020, adapté en français depuis la publication de l’IFSW

La crise COVID 19 met les travailleurs sociaux au défi dans le monde entier alors qu’ils continuent d’exercer leurs fonctions professionnelles. Même dans des situations de confinement, de nombreux professionnels envisagent de ou doivent rencontrer des clients dans leur communauté, dans leurs bureaux ou travaillent à proximité de clients dans d’autres types de contextes tels que les écoles et les hôpitaux. Dans un contexte de pénurie de ressources et dans de nombreux endroits un manque d’équipement de sécurité, les travailleurs sociaux doivent prendre des décisions difficiles concernant les contacts en personne avec leurs clients. Nos principes éthiques peuvent servir de boussole pour guider vos délibérations.

Téléchargez ici le document PDF (en anglais)

Il est important de noter le principe éthique 3.4 : les travailleurs sociaux doivent être conscients des situations qui pourraient menacer leur propre sécurité et ils doivent faire des choix judicieux dans de telles circonstances. Les travailleurs sociaux ne sont pas obligés d’agir quand cela les mettrait eux-mêmes en danger . À l’heure actuelle, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et le Center for Disease Control (CDC) ont indiqué que le COVID-19 est très contagieux mais que les pratiques préventives peuvent réduire vos chances de l’attraper et également protéger ceux qui vous entourent.

Les travailleurs sociaux peuvent réduire leurs risques d’être infectés ou de propager COVID-19 en prenant quelques précautions simples recommandées par l’OMS:

  • Nettoyez régulièrement et soigneusement vos mains avec un désinfectant à base d’alcool ou lavez-les à l’eau et au savon. 
    Pourquoi? Se laver les mains à l’eau et au savon ou utiliser un désinfectant à base d’alcool tue les virus qui peuvent se trouver sur vos mains.
  • Maintenez une distance d’au moins 2 mètres (6 pieds) entre vous et les autres et plus de distance si quelqu’un tousse ou éternue. 
    Pourquoi? Lorsqu’une personne tousse ou éternue, elle pulvérise de petites gouttelettes liquides de son nez ou de sa bouche qui peuvent contenir le virus. Si vous êtes trop près, vous pouvez respirer les gouttelettes, y compris le virus COVID-19 si la personne qui tousse a la maladie.
  • Évitez de vous toucher les yeux, le nez et la bouche. 
    Pourquoi? Les mains touchent de nombreuses surfaces et peuvent attraper le virus. Une fois contaminées, les mains peuvent transmettre le virus aux yeux, au nez ou à la bouche. De là, le virus peut pénétrer dans votre corps et vous rendre malade.
  • Assurez-vous que vous et les personnes qui vous entourent suivez une bonne hygiène respiratoire. Cela signifie vous couvrir la bouche et le nez avec vos coudes ou vos tissus pliés lorsque vous toussez ou éternuez. Jetez immédiatement le tissu utilisé. 
    Pourquoi? Les gouttelettes propagent des virus (ou le virus). En suivant une bonne hygiène respiratoire, vous protégez votre entourage des virus tels que le rhume, la grippe et le COVID-19.
  • Restez à la maison si vous ne vous sentez pas bien. Si vous avez de la fièvre, de la toux et des difficultés respiratoires, consultez un médecin et appelez à l’avance. Suivez les instructions de votre autorité sanitaire locale. 
    Pourquoi? Les autorités nationales et locales disposeront des informations les plus récentes sur la situation dans votre région. Un appel à l’avance permettra à votre fournisseur de soins de santé de vous diriger rapidement vers le bon établissement de santé. Cela vous protégera également et aidera à prévenir la propagation du virus ou des autres infections.
  • Restez à jour sur les derniers hotspots COVID-19 (villes ou zones locales où le COVID-19 se propage largement). 
    Pourquoi? Vous avez plus de chances d’attraper COVID-19 dans les hotspots.

(Téléchargé sur le site Web de l’OMS, 1er avril 2020.)

Face à la décision d’avoir ou non un contact en face à face avec les clients, les travailleurs sociaux devraient être guidés par la manière de garantir la sécurité de toutes les personnes. Lorsque les travailleurs sociaux rencontrent des clients, ce n’est pas seulement eux et leurs clients qui sont mis en danger, il y a aussi un risque d’infecter de nombreuses autres personnes, car le travailleur social et le client auront probablement des contacts avec de nombreuses autres personnes

Les questions suivantes pourraient aider à guider les travailleurs sociaux à résoudre le dilemme de l’équilibre entre les directives de santé publique et les obligations éthiques envers les clients.

  1. Existe-t-il une politique, des consignes institutionnelles qui a ont été élaborés pour aider à déterminer comment pratiquer en toute sécurité pendant cette période de pandémie de COVID-19? (Si ce n’est pas le cas, envisagez de plaider pour l’élaboration d’une telle politique. Aucun professionnel ne devrait avoir à prendre individuellement une décision sur le risque. Réfléchissez à la meilleure façon d’exprimer vos besoins de manière professionnelle et éthique.)
  2. Si un contact client-travailleur est jugé nécessaire par vous et votre équipe, que pouvez-vous faire pour réduire la possibilité de contracter ou de propager le virus?
  3. Avez-vous accès aux mesures de protection dont vous auriez besoin pour établir un contact en personne aussi sûr que possible (par exemple, masque, gants appropriés, capacité de lavage / désinfection des mains, capacité de désinfecter l’espace de bureau ou la voiture).
  4. Dans les situations où aucun EPI n’est disponible, existe-t-il un autre moyen de réaliser une intervention de travail social sans contact client-travailleur?
  5. Outre les mesures de protection à prendre, quels risques supplémentaires peuvent exister? En ce qui concerne le transport, que ce soit en transports en commun ou en voiture, quels protocoles de sécurité votre institution ou équipe a-t-elle mis en place pour les situations où les travailleurs sociaux travaillent à moins de 2 mètres les uns des autres? (Veuillez noter qu’il existe un consensus général selon lequel un masque doit être porté lorsque vous travaillez à une telle proximité).

Dans le cas où votre organisation, votre employeur insiste sur le fait que vous devez voir vos clients en personne, quoi qu’il arrive, vous avez le droit d’articuler les principes éthiques de l’IFSW, en particulier le principe 3.4, Contester les politiques et pratiques injustes, qui stipule que : les travailleurs sociaux s’efforcent d’apporter à l’attention de leurs employeurs, décideurs, politiciens, les situations publiques dans lesquelles les politiques et les ressources sont inadéquates ou dans lesquelles les politiques et pratiques sont oppressives, injustes ou nuisibles. Ce faisant, les travailleurs sociaux ne doivent pas être pénalisés.

Les travailleurs sociaux doivent être conscients des situations qui pourraient menacer leur propre sécurité et leur sécurité et ils doivent faire des choix judicieux dans de telles circonstances. Les travailleurs sociaux ne sont pas obligés d’agir quand cela les mettrait en dangerVotre stratégie de prise de décision devrait également inclure l’intégration de votre code national d’éthique, ou code de déontologie ainsi que la recherche d’avis éthiques, médicaux, juridiques et autres, le cas échéant.

Si, après avoir soigneusement réfléchi à vos décisions et aux circonstances organisationnelles liées au service à vos clients, vous avez déterminé qu’il est nécessaire d’avoir un contact en personne avec votre client, assurez-vous de faire tout ce que vous pouvez pour suivre les directives qui sont approprié au contact en personne que vous prévoyez d’avoir.

Une dernière note à examiner concerne le principe 9.6 : Les travailleurs sociaux ont le devoir de prendre les mesures nécessaires pour prendre soin d’eux-mêmes sur le plan professionnel et personnel sur le lieu de travail, dans leur vie privée et dans la société.

Pour savoir comment d’autres travailleurs sociaux dans le monde réagissent au virus COVID-19, veuillez visiter le site Web de l’IFSW.

Préparé par Kathryn Conley Wehrmann, Ph.D. LCSW

Responsable de l’information IFSW Corona Virus

admin

Laisser un commentaire